La FNAC s’implante en Côte d’Ivoire

La FNAC s’implante en Côte d’Ivoire
Publicités

La FNAC impose des salaires de 500 euros à Barcelone

L’important n’est plus de participer !

2013: Montant de participation le plus faible jamais touché (466€00 pour un temps complet sans absence). L’important étant de participer, tu trimes, tu galères plus souvent qu’à ton tour, tu te défonces pour faire en sorte que le ROC de ton magasin soit moins friable. La publication des comptes Fnac annonce une progression de 13% du résultat opérationnel courant. Tu espères un retour à meilleure fortune. Et patatras! Tu as bien lu! Un merdique 247€00 en 2014. Foutage de gueule, mode d’emploi

LA FORMULE LEGALE ETAIT PLOMBEE D ‘ENTREE !

Deux options sont possibles pour la participation, la formule légale ou un calcul dérogatoire. Pour introduire la Fnac en bourse, PPR a dû recapitaliser avec un chèque de 240 millions. Ce geste, loin d’être princier après des années de consciencieux pillages de nos caisses, a surtout le tort pour toi,de complètement plomber le montant du calcul légal de la RSP ( réserve spécial de participation). La scoumoune te poursuivant, pas de bol, cet apport de capitaux est survenu en pleine renégociation de la participation. Malencontreuse coïncidence? La formule légale arithmétiquement hors jeu, la direction s’est empressée de minorer le calcul dérogatoire. Encore une sensation de foutage de gueule…et beaucoup de cynisme. Qu’as tu fait pour mériter ça ?

UN QUART DU GATEAU EN MOINS

Le précédent accord de 2010 s’appuyait sur une règle très simple:5,5% du ROC international. Désormais, malgré ta contribution au développement de l’international, la direction a unilatéralement décidé de bouter les ROC étrangers hors de France. Cerise sur le gâteau, le pourcentage de 5,5% a été aussi diminué. Les mathématiques étant impitoyables, le montant de la participation 2014 prend une claque de 50%. Poissard comme tu es, tu apprends que les ROC Brésil, Péninsule ibérique et reste du monde connaissent des progressions dont tu ne profiteras pas. Vraiment, la guigne! Un vrai goût de foutage de gueule !

L’AUSTERITE, POUR TOI SEULEMENT.

Tu fouines. Tu cherches à comprendre. Tu apprends que la rémunération de ton PDG connaît, elle, une envolée spectaculaire. Tu n’as plus de doutes sur l’origine orchestrée de toutes ces malédictions qui se sont abattues sur toi, et sur le vrai foutage de gueule à tes dépens et sur la non-reconnaissance de ton travail.

L'important n'est plus de participer !

La FNAC supprime 25 postes de travail en Belgique

La FNAC supprime 25 postes de travail en Belgique

Informatique Fnac : Un centre partagé au Maroc ?

fff

Le sujet concernant toutes les entités de la Fnac.

La fnac s’apprête à se séparer de ses prestataires informatiques . ( France , fib et .com)

Depuis plusieurs années, la fnac a managé en dépit de toute disposition légale un peu plus de 200 prestataires informatiques. Ceux-ci sont dans nos locaux, travaillent avec du matériels fnac , reçoivent les ordres du management Fnac …. Et vont bientôt  se voir remercier pour un centre partagés au Maroc (Casa et non Rabat , comme stipulé dans l’article) , pour ceux qui ne comprendrait pas , le travail effectué à Ivry, s’effectuera la bas ( Maroc) … pour un gain estimé de 10 à 15% en année de roulement ( pas la première année , où le cout va exploser ( formation , licences …) .

Le gouvernement à été alerté, pas de mouvement http://munci.org/article2046.html 

 Et pour cause http://munci.org/INCROYABLE-MAIS-VRAI-LA-FRANCE-PRETE-100-MILLIONS-D-EUR-AU-MAROC-POUR-SOUTENIR-L-OFFSHORING-DELOCALISATIONS-DE-SERVICES.

 Article de 01 pour info.

http://pro.01net.com/editorial/588045/l-informatique-de-la-fnac-tentee-par-le-maroc/

 

Informatique Fnac : Un centre partagé au Maroc ?

Matar los todos…

Un peu comme dans une corrida, c’est le sort qui attend les quelques 2400 collègues Ibères de Fnac Espagne.

Après y avoir supprimé plus de deux cent postes en 2012 en même temps que nos 300 emplois en France, et pour y maintenir un bénéfice raisonnable, la Fnac envisage aussi de supprimer la couverture santé dont bénéficiaient les salariés Espagnols.

Si la charrette de 2012 semblait insuffisante, la maladie mal ou pas soignée pourrait utilement contribuer aussi à réduire la masse salariale, une possibilité que n’avait pas envisagé l’ANI de janvier 2013 en France.

Comme un bonheur n’arrive jamais seul, nos cousins d’outre Pyrénées vont pouvoir apprendre à ne plus vivre comme des riches puisqu’il est également prévu pour eux une petite cure de baisse des salaires accompagnée, bien sûr d’une réduction du temps de travail sur l’année, sauf pour les périodes de fin d’année.

On croirait lire un accord compétitivité-emploi dont le texte n’est pas encore passé !

Pour faire bonne mesure, un accord « de branche » a été signé par des syndicats minoritaires à la Fnac, lequel prévoit carrément le gel des salaires jusqu’en 2016, ça nous rappelle quelque chose, ça aussi….

Nos collègues des syndicats Espagnols constatent que cette baisse va précipiter les temps partiels en dessous du seuil de pauvreté (625 €) et amener le salaire d’un temps complet vers 700 €.

Autre constat, la Fnac Espagne exige de ses salariés de l’investissement, des qualifications etc…mais en retour les paye comme des ‘chaouchs »

Et ces malpolis de syndicalistes de soupçonner eux aussi, que les mesures en question ont un rapport avec la volonté d’une introduction en bourse réussie de la Fnac.

En plus, ils appellent à la mobilisation ?

Cabrones !

Matar los todos…