Stockage : ça commence à devenir lourd !

coursive1

Aux produits éditoriaux, nos stocks sont pleins et nos dos vont encore le payer pendant toute la période de Noël  : le manque de place devient un réel problème  !
Tout en ajoutant que «  Massy  » pourrait éviter de nous envoyer n’importe quoi sous prétexte de vider ses stocks avant inventaire…  !
Aujourd’hui, l’opérationnel écrasant permet à nos magasins d’attirer à l’heure d’internet encore de la clientèle dans les magasins aux rayons disques et DVDs, certes  , mais à quel prix  ?
Le manège des bannettes plusieurs fois par semaine nous démolit à petit feu et nous oblige à travailler dans des conditions inacceptables.

«  Nos locaux de stockage de proximité deviennent trop petits pour les flux des PE  »

Une collègue d’une autre Fnac que la mienne me disait  :   «  En PE, c’est la cata, avec des arrivages ébouriffants et pas de place où mettre tout ça, et un manque d’organisation, et pas assez de bras  !  »

                Les équipes en ont marre !!

          La Fnac n’aurait-elle pas les moyens de ses ambitions ?

Des dizaines de fois par jour, des vendeurs tentent de retrouver «  le  » DVD ou «  le  » livre pour le client qui attend…
– Dis-lui qu’il attende, j’ai encore 250 bannettes à soulever..  ! (des gros livres, des coffrets noël et des séries).
Eh oui, maintenant on commande même quand on a le produit en stock  et si on ne le trouve pas  : la «  commande client  » viendra grossir le C.A. de Fnac.com au détriment de notre intéressement.

Dans mon magasin, nous utilisons une coursive exigüe et inadaptée, prêtée «  gracieusement  », où sont entassées pas loin de 950 bannettes remplies de CDs, DVDs et livres (voir photo), certes la plupart sont étiquetées mais pour trouver une référence cela devient le «  parcours du combattant  »  !!

Au mois de mai, sur notre demande, l’inspection du travail est intervenue et a demandé à  la direction de trouver le moyen d’aménager un local adapté, d’y installer des étagères permettant aux vendeurs de trier la marchandise et la ranger dans des conditions de travail dignes et responsables. Le CHSCT et la direction ont une année pour mettre en place des réunions et travaux afin d’aménager ce local, nous restons très vigilants  !

Je vous invite à mettre vos commentaires sur ce sujet. Comment votre magasin entrepose- t-il sa marchandise et dans quelles conditions les employés doivent-ils gérer les flux ? A la veille d’une négociation sur la pénibilité au travail le sujet est plus qu’important…

 

Stockage : ça commence à devenir lourd !
Publicités